Ce que vous devez savoir sur l’assurance emprunteur lors d’un crédit immobilier

Si vous devenez propriétaire pour la première fois, vous ne le savez peut-être pas, mais pour garantir votre crédit immobilier, vous allez devoir souscrire une assurance emprunteur qui prendra le relais si un événement de vie survient… Qu’est-ce qu’une assurance emprunteur exactement ? Comment faire pour bien la choisir ? Quelles sont les conditions à connaître ? Les questions fusent et c’est normal ! L’équipe de Vision’ère Immo vous donne plus d’explications dans cet article. 

L’assurance emprunteur, qu’est-ce que c’est ?

Devenir propriétaire est une belle aventure ! Toutefois, décider de souscrire un crédit immobilier et de s’engager à le rembourser sur une longue période (en moyenne 18 ans et 8 mois en 2020) ne se fait pas à la légère. 

Lorsque vous souscrivez un prêt immobilier auprès d’un établissement bancaire pour l’achat d’un appartement ou d’une maison, la banque vous propose généralement de souscrire une assurance emprunteur pour sécuriser votre emprunt. 

En fonction de votre profil et de la nature de votre investissement immobilier (résidence principale, investissement locatif ou résidence secondaire), l’établissement bancaire va vous demander différentes garanties. 

Comprenez que cette assurance emprunteur est aussi bien une garantie pour la banque que pour vous et votre foyer. Ainsi, en cas de décès de l’un des emprunteurs, en cas de perte totale d’autonomie ou de perte irréversible d’autonomie, d’incapacité temporaire de travail, d’invalidité permanente, partielle ou totale ou encore de perte d’emploi, vous êtes protégé. C’est l’assurance qui prend le relai et rembourse votre prêt à l’établissement bancaire. 

Comment choisir son assurance de prêt immobilier ?

Le coût de l’assurance emprunteur peut, dans certains cas, être aussi élevé que le coût des intérêts de votre prêt immobilier. C’est pourquoi il est essentiel de prendre le temps de bien la choisir, car vous pouvez de cette manière réaliser des économies assez importantes !

Deux solutions s’offrent à vous : 

Solution numéro 1

Vous pouvez choisir l’assurance emprunteur que vous propose votre établissement bancaire qui a au préalable négocié une assurance collective auprès d'un assureur.

Solution numéro 2

Sachez également que, grâce à la loi Lagarde, vous avez la liberté de choisir votre assurance de prêt immobilier et d’opter pour une délégation d’assurance, c’est-à-dire souscrire un contrat d’assurance auprès de l’assureur de votre choix. 

Il existe plusieurs acteurs en mesure d’assurer votre prêt immobilier tels que :

  • les courtiers ou les agents généraux ;
  • les compagnies d’assurance (mutuelles, instituts de prévoyance et assureurs classiques).

Vous n’êtes donc pas obligé de choisir l’assurance que vous propose votre banque, mais avez la possibilité de comparer toutes les assurances emprunteur existantes afin de choisir celle qui vous propose les conditions tarifaires les plus avantageuses tout en vous faisant bénéficier de garanties au moins aussi bonnes que celles que vous propose votre banque.

Rassurez-vous ! Si vous optez pour une délégation d’assurance, votre établissement bancaire n’a pas son mot à dire et à interdiction de modifier les conditions de votre prêt initial. 

Comment se passe la souscription d’une assurance emprunteur pour un crédit immobilier ?

Ça y est, vous avez trouvé le bien immobilier idéal pour vous et votre famille ! 

Vous contactez votre établissement bancaire pour savoir si votre projet est possible. Dès les premières simulations de prêt immobilier, votre banque va vous remettre une fiche standardisée d’information (FSI) sur laquelle vous trouverez notamment toutes les garanties d’assurance exigées par votre banque pour l’octroi de votre prêt, accompagnées d’un exemple chiffré du coût de cette assurance emprunteur. 

Dès lors, vous avez la possibilité de comparer l’offre d’assurance de votre banque avec celles d’autres assureurs. Chaque organisme que vous contacterez vous remettra également une fiche standardisée d’information.

Pour vous aider à prendre la bonne décision et comparer les offres des différents assureurs, vous trouverez de nombreux comparateurs d’assurance de prêt accessibles en ligne.

Parmi les critères importants à prendre en compte, on retrouve : 

  • le montant des frais d’adhésion à l’assurance emprunteur ;
  • la méthode de calcul des cotisations, qui est soit basée sur le capital initial soit sur le capital restant ;
  • l'existence d’une assurance chômage ;
  • le pourcentage de votre emprunt couvert par l’assurance ;
  • l’irrévocabilité ou non des garanties en cas de changement de situation ;
  • le délai de franchise de la garantie « Incapacité totale de travail » ;
  • les éventuelles exclusions…

Une fois que vous avez fait votre choix et dans le cas où vous choisissez un assureur externe, vous devez présenter votre contrat d’assurance à votre établissement bancaire afin qu’il valide ou non votre délégation d’assurance.

La seule condition pour que votre délégation d’assurance soit acceptée est de présenter à votre banque un contrat d’assurance emprunteur dont les garanties sont au moins équivalentes à celles que vous propose votre banque.

Dans le cas contraire, votre établissement bancaire est en droit de refuser votre délégation d’assurance.

Comment changer d’assurance emprunteur ?

Juste après la signature de votre prêt immobilier, grâce à la loi Hamon, vous avez la possibilité de résilier l’assurance emprunteur que vous avez souscrite pendant une période de douze mois et cela à tout moment.

Pour cela, comme expliqué précédemment, vous devez présenter à votre assureur un contrat d’assurance emprunteur qui comporte un niveau de garantie équivalent. Si l'assureur refuse cette résiliation, il devra motiver sa décision. 

Chaque année et cela tout au long de la durée de votre prêt immobilier, vous pouvez également résilier votre assurance à la date anniversaire de souscription.

Votre demande de résiliation devra se faire deux mois avant le renouvellement annuel de votre contrat d’assurance emprunteur. De la même manière, vous devrez présenter à votre assureur un contrat ayant un niveau de garantie équivalent pour que votre demande de résiliation soit acceptée. 

Bon à savoir : dans le cas où vous décidez d’opter pour un autre assureur que celui que vous propose votre établissement bancaire, l’assureur chez qui vous souscrivez votre assurance emprunteur est tenu d’informer votre banque en cas de non-paiement de vos cotisations. 

 

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour bien choisir votre assurance emprunteur au moment de la souscription de votre crédit immobilier ! Pour toute question concernant un investissement immobilier,  l’équipe d’experts de Vision’ère Immo est à votre écoute. Ensemble nous donnons vie à vos projets immobiliers et nous vous proposons un accompagnement entièrement personnalisé en fonction de votre situation.